Photo exterieur Radar

Le Radar, Espace d’art actuel

Depuis 2007 Le Radar, développe une politique de diffusion de la création contemporaine à Bayeux. Il présente une programmation composée d’artistes confirmés et de jeunes plasticiens de talent. Fondé par David Lemaresquier et Bérengère Lévêque, le lieu a pour objectif de faire découvrir aux visiteurs la diversité des pratiques contemporaines au travers d’expositions qualitatives, insolites et audacieuses. Claude Viallat, parrain du Radar, fut le premier artiste à investir le lieu en 2007.  Dans cet espace en perpétuel mouvement, les visiteurs peuvent  découvrir tout au long de l’année six expositions temporaires dont une exposition estivale d’envergure. Ponctuellement, des événements culturels rythment la saison  comme des visites actives et nocturnes, des ateliers jeune public et bien d’autres encore.

Le Radar s’associe, dans un souci continu d’exigence, à de nombreux partenaires et acteurs de la région. Sa programmation s’inscrit dans le cadre de plusieurs festivals comme Les boréales ou Normandie Impressionniste. En lien aussi avec les institutions culturelles telles que le Frac Normandie Caen, il propose régulièrement des expositions de sa collection. Ses projets, étroitement liés à son territoire, s’intègrent également aux actions culturelles de la ville : Le Prix Bayeux-Calvados ou encore Le festival Graine de mots en sont quelques exemples.

L’artothèque : empruntez de l’art !

Dès 2007, le Radar s’est doté d’un fonds d’œuvres d’art que peuvent emprunter les particuliers, les entreprises ou les collectivités. La collection de l’artothèque ne constitue pas un fonds figé. Composée de nombreux dépôts d’artistes, elle s’enrichit et se renouvelle continuellement. Les adhérents disposent ainsi d’un choix aussi large et varié, reflet de la richesse des nombreuses pratiques contemporaines. Le catalogue des œuvres disponibles à l’emprunt est visible à la fois dans notre espace et également sur notre site Internet. Pensé comme un espace de vie convivial, l’artothèque invite les visiteurs à découvrir et consulter aussi des livres d’artistes, des magazines spécialisés, des monographies, etc…

Le Radar hors les murs

Dans une logique de diffusion de la création contemporaine, le Radar s’est inscrit dans plusieurs dispositifs qui touchent des publics ciblés. Parmi ceux-ci, Panorama, réseau d’espaces d’art actuel en collèges et lycées est le moyen de tisser un lien entre l’art et les jeunes, d’amener des pratiques artistiques sur le territoire des établissements scolaires. Dans ce cadre, le Radar propose des modules d’exposition itinérants dans les établissements scolaires de Normandie.

D’autre part, le Radar participe aux actions du dispositif national Culture-Santé, l’objectif étant de favoriser l’accès à la culture des personnes qui en sont éloignées, notamment des établissements de santé. Créés sur mesure, ces projets peuvent aller d’une médiation pour un public spécifique à la création d’une exposition, ou encore à des échanges avec des artistes.

La médiation en direction des publics jeunes et scolaires est une des priorités de l’association. L’équipe de médiation accueille les groupes et classes pour leur présenter l’exposition en cours et mettre en place un véritable échange avec les enfants. Sur demande, des actions spécifiques peuvent être proposées tels que des ateliers, visites thématiques, rencontres avec des artistes etc…

Actions culturelles et médiations

Le Radar, Espace d’art actuel, conçoit des rencontres à l’intention de tous les publics. Il propose des visites pensées spécifiquement pour les scolaires et les groupes, favorisant un apprentissage du regard et une appropriation des œuvres par le visiteur. Lieu d’échanges et d’expériences, le Radar met en place des visites actives qui expérimentent de nouveaux formats de médiation. Ces temps d’échanges font du visiteur le moteur de sa propre découverte.

Que vous soyez enseignant d’arts plastiques ou d’une autre discipline, le Radar ouvre ses portes aux élèves de la maternelle au lycée. Sur simple demande, l’enseignant a la possibilité de bénéficier d’une visite adaptée à son groupe en dehors des heures d’ouverture au public. Ce temps privilégié sera élaboré conjointement et peut être appuyé par un dossier pédagogique selon les expositions (A retrouver dans la rubrique « Programmation »). La forme de cette médiation varie en fonction de l’exposition et des publics : elle peut être contée, avoir une perspective historique, être une visite-atelier…

Dossier de présentation des médiations tous publics, de l’artothèque et des modules scolaires.

Pour plus d’informations, contactez-nous à l’adresse contact@le-radar.fr