Jean-Louis Longuet a axé sa recherche dans un premier temps sur l’accumulation d’objets
divers et variés. Objets conservés, certains réutilisés afin de constituer un lien entre
le passé et le présent.
A partir de 1996, l‘artiste consacra sa recherche sur le travail du dessin. Le dessin comme
« simple expression » à travers l’ombre et la lumière, le noir et le blanc qui favorisent
son rendu si expressif. Des formes simplifiées et schématisées rappellent le cubisme.
Personnages totems ou figures humaines, ils adoptent des postures stables et imposantes