La rencontre de ces deux artistes les a incités à travailler et à concevoir ensemble leurs oeuvres. Ces deux peintres ont chacun une pratique plastique indépendante l’un de l’autre. Christelle propose dans ses oeuvres un regard singulier autour d’un univers poétique. Le papier à cause de son caractère fragile et subtil est sa matière de prédilection. Elle cherche à le dépasser grâce aux collages et aux liants. Jean-Paul, lui réalise des peintures à déchiffrer où rien n’est donné à voir. Le public doit apprendre à décrypter son vocabulaire, à regarder au-delà et à travers son oeuvre caractérisée par le soulignement des erreurs, des repentis du peintre. Leurs oeuvres réalisées en binôme rassemblent leurs préoccupations plastiques et permettent d’allier avec simplicité abstraction et figuration.