Nicolas Elhyani synthétise deux approches de l’art, à la fois une vision saturnienne et une symboliste. Ses peintures et dessins, souvent proches du kitsch de part leurs couleurs luxuriantes, s’attachent à représenter des corps de femme. Les femmes de Nicolas Elhyani, loin d’être académiques, sont caractérisées par des squelettes décharnés et donnent une impression mortifère. Il les détrône et les pare d’attributs comme le chinchilla ou le ver, connotant ainsi une impression perverse.