Le travail de Denis Dubois suit très clairement la tradition des grands artistes d’entreguerres, les Surréalistes et Dada. Il pourrait être aussi lié aux artistes contemporains qui, avec le retour de la figuration, l’utilisent pour assumer une posture amène face à la société de la surconsommation. Le plus souvent, les travaux du photographe et graphiste témoignent de ses préoccupations politiques, sociales et environnementales. La culture visuelle de Denis Dubois nous investit d’un genre d’aveuglement par la lumière qui sort de ses collages numériques. Ils témoignent d’une capacité d’association d’éléments à travers l’espace-temps, retirés de leurs contextes d’origine et réaménagés pour donner vie à un nouveau monde, satirique, débauche et critique d’un monde qui n’est plus capable de regarder par soi-même.