Dans le mouvement de la « figuration libre », Hervé Di Rosa prône une thématique des images picturales simples et colorées empruntes de la bande-dessinée, de la science-fiction et des images publicitaires. Représentations simples des objets du quotidien ou populaire, dénuées de conventionalité qui invitent au simple plaisir esthétique. Son tour du monde donne lieu à des séries d’oeuvres et enrichit son inspiration. Chaque destination est pour lui l’opportunité de se nourrir d’un nouveau mode de vie, de nouveaux modes d’expressions et d’acquérir des techniques artisanales.