Louis-Marie Catta réalise des sculptures souvent monumentales, destinées à tous types de lieux, privés ou publics et aussi bien pour l’intérieur que l’extérieur. Il travaille tous les matériaux, du métal au plâtre. Sa problématique de recherche repose sur les notions de limites de l’espace, d’intime, d’intérieur et d’extérieur. C’est cette démarche que l’on retrouve dans les gravures déposées au Radar, dans lesquelles il interroge ces frontières entre un extérieur tenu à distance et un intérieur protégé, et nous invite à y plonger notre regard.