Alain Buhot est un autodidacte. Il matérialise ses idées en mixant tantôt le dessin, la peinture, la photo, la sculpture, l’installation, le texte et le jeu de mots, le son, la performance, en y mêlant humour, parodie, les jeux et le « je». Sur un mode analytique tant dans le domaine artistique que dans le champ de l’humain, Alain Buhot tente d’extirper les différentes facettes entre le rapport à l’art et le rapport au monde. Ainsi cherche t-il le point de tension entre histoire de l’art et petites histoires ordinaires. A tout cela vient se greffer sa propre mythologie avec tantôt un regard strict et conceptuel sur la création et à d’autres moments en mettant en avant le côté pulsionnel de chacun. Avec ses derniers travaux, Alain Buhot questionne le champ de l’enfance. D’où les recherches de l’artiste autour des thèmes : création, procréation, naissance, reconnaissance, vie, survie, trace et mémoire.