Fabienne Adal est une peintre amatrice bayeusaine qui après avoir peint beaucoup d’œuvres abstraites et colorées s’est décidée à « revenir au gris et au figuratif » inspirée par une photographie retrouvée d’un gratte-ciel embrumé de New-York. Qu’elles soient anciennes ou modernes, lointaines ou proches les architectures sont toutes plongées dans la brume. Une brume épaisse et grise qui laisse apparaître ces paysages vénitiens, new-yorkais ou normands. Pour cela elle utilise de la peinture à l’huile et use de la technique de « l’encoulure » qui consiste à laisser la peinture glisser sur la toile ?. Pour parfaire et faire ressortir cette brume elle utilise des plumes d’oiseaux qui selon elle «libère le mouvement».